Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

La mère de la féminologie

Bien sûr, Antoinette Fouque a pris part à différents livres collectifs comme "Mémoire de femme 1974-2004" ou "Portraits choisis". La féminologie, Antoinette Fouque la décrit dans les pages de 3 ouvrages. "Le dictionnaire universel des créatrices" parait sous sa direction, il raconte 40 siècles de création des femmes.

Antoinette Fouque défend la cause des femmes sur toute la planète

Pour Antoinette Fouque, l'épouse du soldat inconnu est plus inconnue que lui. C'est ce qu'elle clame pendant une manifestation du Mouvement de libération des femmes à Paris. Toutes les causes ont été soutenues par la militante. Antoinette Fouque lance l’Observatoire de la Misogynie et le Club Parité 2000.

Antoinette Fouque lance l’Alliance des Femmes pour la Démocratie à l'occasion des 200 ans de la déclaration des droits de l’homme. La militante s'engage avec les radicaux de gauche pour les élections au parlement européen. Elle est députée durant cinq ans. Plus que jamais active, l'AFD fondée par Antoinette Fouque soutient la gauche, qui relaie le combat pour les droits des femmes.

Antoinette Fouque, de l'éducation à la psychanalyse

Dans les années soixante, Antoinette Fouque lie connaissance avec le fondateur du lacanisme. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, la jeune femme décroche un Diplôme d'études approfondies. Durant cette période, l'étudiante fréquente Monique Wittig, écrivaine féministe. Le groupe Psychanalyse et Politique, courant fondateur du Mouvement de libération des femmes, a été fondé par cette femme. Au début de la décennie 1970, Antoinette Fouque participe à une UV sauvage sur la sexualité féminine aux côtés de la psychanalyste Luce Irigaray.

Une figure de la cause des femmes

C'est elle qui a lancé le Mouvement de Libération des Femmes avec l'aide de différentes militantes. Au début des années 80, Antoinette Fouque s'installe aux Etats-Unis et s'éloigne du MLF. Le mouvement, alors en proie à des querelles internes, a de moins en moins d'adhérentes. Antoinette Fouque s’est battue toute sa vie pour que le droit des femmes avance. Le MLF a été lancé dans le but d'esquiver tout détournement par les partis.

Autres articles